- Tresmeur HD
- Plestin HD
- Trestel HD
- Goaz-trez HD
- Ile-Grande HD

 

- Beg-Leguer HD

- Tregastel CNT HD

- Keriec HD

- Rosaires HD

 

- Goaz-trez
- Ile-grande
- Tregastel

- Rosaires
- Caroual

- Hillion

adhesion2017
  • Rejoignez la communaute WindsurfBreizh22 Rejoignez la communaute Windsurf Breizh22
    Et restez en contact !
  • Postez vos photos de sessions Postez vos photos de sessions
    Directement dans l'album photos!
  • Les infos en directes des spots Les infos en directes des spots
    Grace aux Anemos et Webcams de l'Asso.
  • Vos annonces Vos annonces
    sur le site pour vendre au plus vite.
  • Organisation chaque anne Organisation chaque annee
    - Une LD et une epreuve de vague!
  • Postez vos photos de sessions Postez vos photos de sessions
    Directement dans l'album photos!
Test : Report journée test 1er et 2 juin 2013 avec NOTIK
Publié par thelaurent le 03/06/2013 23:10:00 (5982 lectures) Articles du même auteur

Les impressions à chaud des testeurs lors de la journée matos 2013 organisée avec le shop Notik de Brest. Flotteurs : JP, AHD, Exocet, Elix. Voiles : Neil Pryde, X.O. Sails, Challenger Sails.



POUR TOUTES LES PHOTOS DU WEEK END, C'EST ICI !

Samedi 1er juin et dimanche 2 juin : un week-end de test organisé entre l’association Windsurfbreizh22 (qui regroupe les planchistes dans les Côtes d’Armor) et NOTIK (magasin brestois) avec un objectif simple : TESTER SOIT MÊME !

A noter la présence de Vincent Gourtay, coureur AHD/Challenger Sails, présent sur les deux jours, qui a navigué et partagé son expérience des réglages (voile, mats, ailerons...).

Vue du site

Les conditions : un soleil de plomb, du ciel bleu, et du vent de N-NO de 12 à 17 nœuds le samedi, suivi d’un dimanche très ensoleillé avec un petit thermique de N-NE (8 à 12/14noeuds), sur le spot magique de Goas Treiz... Ci dessous Fred en H2 Racing 8,7 versus Pierrick en X.O Sails Gold 7.8 sur une AHD SL2 132...

Goas Treiz Freddy / Pierrick

Comme écrit dans le dernier spécial test PlancheMag, toutes les marques de flotteurs et de voiles savent proposer un matériel 2013 qui performe.

Dès lors, choisir son matériel est une affaire de ressenti et d’objectifs personnels, et il faut essayer ! Et c’est incroyable comme chaque planche et chaque voile a sa propre personnalité…

Les voiles

 

Voici quelques retours pris à chaud en sortie de plage sur la cuvée 2013 mise à disposition par NOTIK… Ces retours ont été collectés principalement le samedi (le jour le plus venté). ATTENTION ça n’est un test complet et rigoureux, ca n'est pas du « vrai test » sophistiqué, c’est du ressenti de pratiquants, pris à chaud "brut de fonderie" en sortant de l’eau !

 

FLOTTEUR Exocet RS5 240 x 75cm, 122L - AILERON SELECT VMAX 47cm

  • Romaric (65 kg) : j’ai testé la planche avec une Neil Pryde Hornet 7.2. J’avais franchement des doutes quant à la possibilité de pouvoir planer avec ce combo, vu que je ne planais pas avec la Elix et la X.O 7.8. Et là : surprise ! Planning et confort… La planche a un départ au planning vraiment rapide et facile. Elle est très stable. J’ai pu facilement caper et faire des virements de bords grâce à la flottabilité et la largeur. La planche est très confortable. Les straps sont faciles à trouver tout de suite. Je ne peux rien dire sur l’aspect performance, la planche collait un peu à l’eau probablement parce que j’avais une trop petite surface pour un vent de 15 nœuds. Le jibe est correct pour une planche de 75cm de large. C’est au total une bonne surprise en terme d’efficacité et de confort dans les petits airs.

 

FLOTTEUR Exocet RS4 : 235 x 69, 111L, surfaces de 6,3 à 8,4 m2 - AILERON : Select S1 41cm

C’est la planche d’approbation (et non de série) que nous avons pu tester (en témoignent les pads qui ne recouvraient pas complétement les amortisseurs. La planche de série devrait être plus légère.

  • Romaric (65 kg) : j’ai testé la planche avec une Challenger Sails Aero+ 7.9. Départ au planning en pompant un peu (la voile est puissante). La planche part super tôt au planning. Le jibe est facile. Pour la vitesse, pas évident de dire. Dans les trous d’air, la planche est stable et passe bien le clapot avec un nez qui remonte bien au dessus de l’eau, surtout quand je compare avec ma Manta 69 qui a tendance a passer un peu sous l’eau.
  • Fred (81 kg, testée avec 7,8 m2) : dès qu’on recule on a un bon appui pour partir au planning, la planche est épaisse sur l’arrière. La position des straps est naturelle. Au planning, on est véritablement sur un coussin d’air, la planche est haute et navigue à plat, avec de la glisse. Même sous toilé j’avais de la vitesse au près et un bon cap. Le cap s’obtient vraiment naturellement. Le jibe est très facile à conduire.
  • Floriant (65 kg) : test avec un North 7,3 RAM puis avec une Challenger Sails 7.9 : j’en veux une, c’est une tuerie. Quand je compare à la Elix que je viens de tester, je fais 2 nœuds de mieux avec la RS4 ! En revanche, je capais mieux avec la Elix. Le départ au planning est au top. Elle est très bien au jibe, bien mieux que ma Fanatic Falcon. Elle est très confortable dans le clapot (y en avait pas trop), elle donne plus d’accélération, plus de vitesse. Les inserts de straps arrières sont trop centrés pour moi, je les préfèrerais plus à l’extérieur. J’ai trouvé que les straps étaient trop souples. Si je devais acheter une planche de 110L, ca serait celle là !
  • Ronan (75 kg) : j’ai trouvé qu’elle collait un peu à l’eau, j’ai dû reculer le pied de mat pour qu’elle soit plus aérienne. Le confort est top.
  • Pierrick (75 kg, testée avec une 7,4) : départ au planning très rapide. Planche très efficace.
  • Seb (env. 65 kg) : j’ai déjà la RS4 2012, j’ai pu comparer. Par rapport à la 2012 je trouve qu’elle navigue plus basse sur l’eau. La planche est très stable, plus stable que la 2012. Elle ne lève pas du nez, moins que la 2012, elle reste à plat et glisse au dessus de l’eau.
  • Jean-Pierre (env.84kg) : Très surpris par le départ planing et le confort 

 

FLOTTEUR ELIX – R1X M : 237 x 70 cm, 115 litres, surfaces de 6.0 à 8.6 m². Aileron SELECT S1 41cm

Une qualité de construction visible… mais des conditions de vent un peu faible pour une planche qui semble plutôt adaptée au vent établi…

  • Romaric (65 kg) : j’ai testé la planche avec une X.O 7.8 Silver. Je n’ai pas réussi à partir au planning.  Je peux relever au tire veille sans problème donc flottabilité OK. Je partais au planning avec une RS5, mais je n’y suis pas arrivé avec la Elix, j’ai eu une sensation de lourdeur. A noter que je n’arrivais pas non plus à partir au planning avec ma Manta69, mais je n’ai pas eu la même sensation de lourdeur. La seule chose que je puisse dire c’est qu’elle ne part pas très vite au planning.
  • Pierrick (75 kg) : elle colle à l’eau pour le départ au planning, ensuite elle fonctionne bien.
  • Seb (env. 65 kg) : il lui faut du vent pour fonctionner. J’ai trouvé qu’elle avait un départ au planning « catastrophique », je l’ai trouvée lourde sous les pieds. Le Cap est ok. La construction est vraiment très belle.
  • Floriant (65 kg) : ca colle à l’eau et ça n’avance pas, j’ai eu du mal la faire partir au planning…
  • Ronan (env. 75 kg) : difficile de partir au planning, notamment quand on compare à la RS4 ! Il faut lui rentrer dedans et pousser sur l’aileron pour la faire partir. J'avais déjà du mal à partir en 8.4 CS Fluido + 122L (75 de large) alors c'est sur qu'en 7.5 + 115 (69 de large) c'était pas aussi évident. Je trouve qu'elle est haute sur l'eau. Une fois qu'elle a pris le planning, elle ne le lâche plus, c'est la sensation que j'ai eu. Et elle est super confortable. On voit bien le carbone sous les pieds, ça semble bien construit. Dommage, il manquait 2-3 nds pour bien la tester. Si je devait changer ma 106 L, je pense que c'est la planche que je prendrais

 

FLOTTEUR JP SLALOM IX 80L, 7,0 à 9,5 m2 - AILERON : SELECT S1 43cm (un 47cm aurait été plus adapté !)

  • Fred (81 kg) : je l’ai testée avec la Neil Pryde H2 RACING 8.7. J’ai trouvé qu’on avait un gros appui à l’arrière. La planche était un peu trop basse sur l’eau j’avais du mal à la lifter, à cause de l’aileron de 43cm qui est trop court. D’un autre côté, ça montre qu’elle n’a pas forcément besoin de beaucoup d’aileron. Le jibe est facile et ne nécessite pas beaucoup d’appui. Les sensations de glisse sont bof, mais la planche est efficace.
  • Laurent (81 kg) : j’ai testé la planche avec la Neil Pryde H2 RACING 8.7, juste après le combo AHD SL2 / Challenger Sails Aero+ 8.7. L’aileron de 43cm est trop petit sur ce flotteur, il faudrait ajouter 3 bons centimètres pour l’exploiter pleinement et rendre la planche plus aérienne. Les straps sont trop raides à mon gout, on n’a pas le moelleux des straps Dakine. Leur position est très bonne, ils sont bien sur l’extérieur. Le plan de pont et l’appui sous les pieds est très confortable on est bien calé sur la tranche de la planche. Malgré la taille de l’aileron, le cap est très très bon, c’est vraiment étonnant ! La planche offre beaucoup d’appui sur le pied arrière, probablement par sa largeur. Cette planche est vraiment une excellent capeuse, c’est bien adapté à nos spots bretons. L’accélération est linéaire / progressive, je préfère de loin le côté explosif et joueur de l’AHD SL2. La planche reste très à plat, le nez ne lève pas  (contrairement à l’AHD SL2 d’ailleurs). On retrouve une navigation à plat un peu comme sur une DROPS ou comme sur ma RRD X-Fire V2 (mais avec moins de glisse je trouve que sur ma RRD X-Fire V2). Le jibe est vraiment évident, la planche tourne naturellement, c’est vraiment d’un très bon niveau, et la planche se retrouve naturellement bien positionnée pour la relance.

 

FLOTTEUR AHD Fast Forward 130L et JP AllRideXcite

2 flotteurs freeride qui ont été asse peu utilisés, et je n’ai pas pu récupérer beaucoup de feedback sur ces flotteurs.

  • Mathilde : « je suis dans la phase de transition d’une planche à dérive vers une planche sans dérive. J’ai trouvé le flotteur JP plus facile que l’AHD, car avec l’AHD j’avais tendance à me retrouver nez au vent quand je reculais sur la planche ».
  • Romaric (65 kg) : j’ai trouvé que le flotteur saturait et n’accélérait pas. Frustrant par rapport à d’autres planches…

 

VOILE NEIL PRYDE H2 RACING 7,7 m2

  • Romaric (65 kg) : j’ai testé la H2 Racing sur une AHD Fast Forward 130 (et avec un wish qui bougeait au niveau de la poignée, dommage). Je passe sur la planche qui se traine (peut être ok pour débuter mais frustrant pour un planchiste ayant gouté une planche de slalom). J’ai trouvé la voile puissante, avec un profil stable. Je l’ai trouvée dans les mains plus lourde que la X.O Sail 7.8 mais plus légère que la Challenger Sails 7.9. Le passage des camber est nickel.

 

VOILE NEIL PRYDE H2 Hornet 7.2 m2

  • Romaric (65 kg) : j’ai testé la voile sur une RS5 de 122L. J’avais franchement des doutes quant à la possibilité de pouvoir planer avec ce combo vu la surface de la voile et vu que je ne planais pas avec la Elix et la X.O 7.8. Et là : surprise ! Planning et confort… La voile est puissante et SUPER légère. Le passage des cambers est impeccable. A voir : le contrôle dans les surventes (pas eu l’occasion de tester), et à noter qu’il n’y a que deux cambers et un fourreau étroit, c’est vraiment une pure voile de freeride.

 

VOILE NEIL PRYDE H2 RACING 8,7 m2

Note : à la fin des tests, on s’est rendu compte que le mat était un peu fêlé au niveau du wish… il est possible que ça ait joué sur le comportement de la voile !

  • Patrick (80 kg) : une voile légère, facile à gréer et à tenir, efficace (puissante), qui tourne toute seule, et franchement réussie esthétiquement.
  • Fred (81 kg) : la voile est très légère. Sur la 8.7 que j’ai testée, je trouve que le creux en bas n’est pas assez prononcé, je me demande s’il n’y a pas un problème avec le mat utilisé (pourtant un X100 Neil Pryde), ou avec le réglage. La voile est trop souple à mon gout, et ne renvoie pas le pomping (je suis habitué aux pures voiles de race). Une fois lancée cependant, elle a un bon comportement, elle donne juste un peu de main arrière dans les claques. Les cams passent comme une fleur !
  • Laurent (81 kg) : j’ai testé la voile sur la JP 80. Le creux n’est pas très avancé, la voile ne pousse pas très devant comme sur les voiles de racing. Elle ne lifte pas beaucoup le flotteur, on va plus travailler en « glisse » qu’en « propulsion bloquée » et sur l’avant. La voile est équilibrée, légère, c’est vraiment facile et confort. Elle tire juste un chouia dans la main arrière dans les risées, là où une voile de race (bien réglée !) au profil plus bloqué pousse sur l’avant sans tirer sur l’arrière (mais au prix de plus de poids en statique). Je n’arrivais pas à pomper convenablement avec, on n’arrive pas bien à lever/accélérer le flotteur (problèmes de réglage ?). La rotation des camber s’effectue d’un coup sec, elle est douce, ça se passe tout seul, nickel pour les manœuvres… Comparativement aux voiles de race le jibe est franchement plus fluide…
  • JP (84 kg) : je pense que la voile n'était pas gréée à son mieux ! Donc je ne commente pas !

 

VOILE Challenger Sails 3G 4,8 m2

Une voile de vague et freeride de 4,8m2 qui a la puissance d’une 5,3 et d’une légèreté surprenante… Une voile atypique que seul Pierrick (qui a un gros niveau en vague et en freeride) a testé : «  J’ai trouvé la voile puissante, légère, et « petite » en feeling. Elle doit être vraiment bien dans les vagues quand il n’y a pas trop de vent !».

 

VOILE X.O. SILVER 7,8 m2

Une des toutes premières voiles X.O. 2013 disponible. Nous aurions bien aimé pouvoir tester la Gold, mais elle n’était pas encore finalisée au moment du test.

  • Seb (65 kg) : Une voile à la fois puissante et légère. Elle fait plus lifter mon flotteur que ma MK3. C’est une voile confortable et facile.
  • Pierrick et Florian (après un test croisé et comparatif avec une Challenger Sails Fluido 8.4 le dimanche) : c’est étonnant, la X.O  Silver 7,8 semble plus puissante que la CS Fluido 8.4 (c’est peut être la Fluido qui était mal gréée ou manque de puissance ?). Nous avons navigué ensemble et croisé les gréements en conservant les mêmes flotteurs et constaté que les planches marchaient carrément mieux avec la 7.8 que la 8.4 !
  • Romaric (65 kg) : j’ai testé la voile le samedi sur la Elix et sur ma Manta 69. La voile est légère. J’avais un problème de pli sur la latte du bas, il aurait peut être fallu revoir le réglage de ce samedi. J’ai trouvé le passage des camber moyen : les camber passaient «  à moitié » et la voile faisait un « S », il fallait que je tire un coup sec dans le gréement pour terminer le passage. J’ai trouvé  que la voile manquait de puissance comparée à la Challenger Sails Aero+ 7.9 que je venais de tester, ou même comparée à la Neil Pryde Hornet 7.2. Perso je n’ai pas accroché sur cette voile car elle ne correspond pas à mes attentes en terme de puissance (par contre un vrai plus pour la légereté) : peut être était elle mal gréée au moment où je la testais.

 

Challenger Sails Aero+ 7.9 m2

  • Romaric (65 kg) : j’ai testé la voile sur une Excocet RS4. J’ai trouvé la voile lourde, mais puissante (ca pousse !). Le profil est bien calé et ne bouge pas en navigation, je n’ai pas eu de surventes pendant mon test pour tester le contrôle. Le passage des cambers est OK. J’ai réussi à relever la voile au tire veille sans problème sur l’exo, donc la voile n’est pas trop dure à relever, même pour un gabarit de 65 kg ! 
  • JP(env.84kg) : la voile pousse direct dès que les cambers passent ( avec un peu de mal) !

 

Challenger Sails Aero+ 8.7 m2

  • Fred (81 kg) : j’ai trouvé la voile légère dans les bras. Elle fait lifter mon flotteur, une Falcon 122L. C’est une voile qui pousse fort de l’avant, qui reste stable et sans main arrière. 
  • Laurent (80 kg) : on retrouve la coupe de la 2011 (que je possède), mais avec des matériaux plus légers, en particulier en tête de mat et une finition plus élaborée (comme la petite pochette pour ranger la clé de réglage des lattes). On sent que la voile a gagné en poids, elle est plus légère en statique. Ca donne un feeling de voile plus souple (c’est plutôt bien car la CS est une voile bloquée et puissante). Le fourreau est imposant, pas évident de relever au tire veille. Le creux est impressionnant, avec un profil très bien calé, une chute assez molle. La voile ne bronche pas dans les surventes, ca lifte le flotteur et ca accélère en permanence. Le profil travaille tout seul, on sent le palan moins utile que sur d’autres voiles de slalom racing. Le cap est super (si la voile a le bon mat et est bien réglée ). La rotation des camber est nickel dans le vent établi, mais si c’est mou, il faut de temps en temps pousser avec le pied sur le camber du bas en sortie et tous les autres cambers passent alors dans la foulée de bas en haut. Parfois ils peuvent rester un peu bloqué à moitié passé et il faut tirer un petit coup pour finir la rotation. C’est un peu gênant dans le vent faible, mais pas dès que le vent est un peu établi. Challenger Sails fournit un autre jeu de cambers qui améliore le passage des camber « en statique », mais qui raidissent un peu moins le profil = on peut pas tout avoir ! C’est de moins de vue le seul défaut de la voile, pour le reste je suis fan ! 
  • Floriant (65 kg) : C’est une voile qui se tient très bien. Elle est plus souple que ma RAM, elle me semble respirer mieux dans les claques. Je l’ai adoré sur la RS4, c’est une tuerie ce combo.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Autres articles
25/09/2016 22:25:28 - Superbes images de Surf ...WAaaaaaaa
19/01/2015 09:20:00 - Challenger Sails Aero+ 2015 test (français)
18/01/2015 19:00:00 - Challenger Sails Aero+ 2015 test (english)
12/10/2014 19:30:00 - Tests NOTIK et Secrets de Windsurf avec ERIC DOUX
14/09/2014 19:00:00 - Voile Challenger Sails Aero+ 2015
02/09/2014 17:44:58 - RRD SAILS FIREWING MKII 8,6M2 (2014)
18/07/2014 20:13:14 - Camille Juban surfe Teahupoo en windsurf
02/06/2014 18:20:00 - Prothèse de hanche et windsurf
04/01/2014 18:20:00 - Le JP THON
30/12/2013 11:40:00 - Parametrage GT31

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Menu Principal